BARRÉ, un lubrifiant recyclable qui réduit la consommation

BARRÉ, un lubrifiant recyclable qui réduit la consommation

Fournisseur de 1er rang du secteur Aéronautique, la société BARRÉ utilise une solution de lubrification bio-équilibrée recyclable, pour assurer la réalisation de pièces complexes. La technicité et la qualité des usinages sont le cœur de métier de l’entreprise basée à Brie Comte Robert (77). Elle utilise un Outil Liquide Blaser Swisslube pour augmenter sa valeur ajoutée. Cela lui a permis de progresser en diminuant jusqu’à 60% sa consommation en huile de coupe.

Lubrifiant recyclable Barré

Au service des développements technologiques

Depuis sa reprise en 2010 par Jésus Clémente, la société s’est engagée dans la production de pièces complexes à fortes valeurs ajoutées et participe dans la définition des produits d’avenir. Cet engagement pour accompagner la pré-industrialisation de fleurons de la technologie française (par ex. des pièces pour les moteurs LEAP & Trent XWB) influence les investissements et la montée en savoir-faire de ce fournisseur de premier rang. Depuis 2012, la part dominante de la valeur ajoutée est réalisée sur des centres 5 axes ou machines multi axes au service de clients des secteurs tels que l’aéronautique civile et militaire.

A l’écoute de son ancien fournisseur en huile de coupe, la société avait accepté que ses premières machines soient équipées d’un lubrifiant soluble base végétale. La formule retenue s’était avérée peu stable. Il fallait fréquemment procéder à des vidanges machines pour revenir à des paramètres d’usinage acceptables. Malgré la réputation « développement durable » des produits d’origine végétale, BARRÉ était en recherche de solutions fiables en terme de fonctionnement, sans maintenance excessive de ses moyens de production.

Outil de production Barré S.A.

Répondant à la consultation, le conseiller Blaser Swisslube du secteur a eu besoin de dresser un état des lieux pour comprendre les facteurs influents sur le dysfonctionnement du lubrifiant de coupe. Les conséquences sur le processus et l’environnement machine étaient tangibles et préoccupantes. L’oxydation relevée sur une machine et des porte-outils en 2012 témoigne d’une forme d’agressivité qui impacte aussi les opérateurs. De plus, la présence dans les bacs de formations graisseuses met en évidence la non compatibilité entre l’huile de coupe et l’huile de graissage des machines.

La fiabilité d’un lubrifiant recyclable naturellement équilibré

Le choix d’un lubrifiant recyclable soluble doit être bien étudié pour être parfaitement adapté aux paramètres matières, process, outil, machines, hommes et à son environnement polluant tel que l’huile de glissières. Différents échantillons ont été prélevés pour être analysés par les laboratoires de Blaser en Suisse confirme Jean-François Tussy, responsable du secteur.

La gamme des bio-concepts Blasocut répondait aux critères d’une stabilité démontrée dans l’environnement atelier de BARRÉ. Considérant la polyvalence multi-matières (de l’aluminium aux inconels et titanes), la solution Blasocut BC 25 MD a été retenue dans une solution avec un taux de concentration de 7%. Cette proposition était assortie d’un engagement sur gains mesurables concernant la réduction des coûts consommables et des arrêts machines.

pièces usinées avec lubrifiant recyclable

Le nettoyage très poussé du circuit d’arrosage de la machine a été effectué avant le remplissage avec l’Outil Liquide de Blaser. La mise en production a confirmé le bon fonctionnement du lubrifiant, sans anomalie ni vidange dans les 12 premiers mois d’activité. Au niveau performance d’usinage, les conditions de coupe ont été élevées à un niveau supérieur et la qualité de surface améliorée. La disparition d’odeurs acres générées par l’ancien lubrifiant est un facteur de satisfaction unanime de l’opérateur jusqu’au dirigeant. Dès lors il n’y a pas eu de réticence pour que toutes les machines de l’atelier adoptent le produit Blaser Swisslube.

L’équipe technique a rempli l’objectif qu’elle recherchait : disposer de machines performantes avec un processus d’usinage bien maîtrisé permettant la qualité et réactivité attendues par les clients. « Nos opérateurs sont très satisfaits du Blasocut BC 25 MD, quelle que soit la matière usinée. La qualité de surface a été améliorée avec des outils qui s’usent moins vite. Des appoints réguliers avec des ajouts faiblement concentrés (2% au lieu de 4% précédemment) sont opérés pour garder un taux de concentration constant de 7% et assurer la stabilité du soluble ».

Le Blasocut bio-équilibré protège l’homme et l’environnement

Au-delà des résultats, la société Barré est attentive à la qualité sanitaire de l’environnement de production. Elle s’est portée volontaire pour une évaluation par les services de la santé au travail, en partenariat avec la Direction Régionale du Travail (DIRECCTE) et la Caisse Régionale d’Assurance Maladie IDF (CRAMIF). Celle-ci consiste en un diagnostic du niveau d’exposition au risque chimique lié à l’utilisation du lubrifiant recyclable de coupe et aux poussières résultant d’usinage de métaux. En 2015, les prélèvements atmosphériques ont été réalisés sur les opérateurs, a priori les plus exposés aux fluides de coupe et aux poussières de métaux, et en air ambiant à proximité des machines. Les résultats on confirmé qu’il n’y a pas de substance CMR (propriétés cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction) dans le fluide de coupe utilisé, Blasocut BC 25 MD.

Lubrifiant recyclable en action

Pour Jean-François Tussy, ces constats mettent l’accent sur l’importance du choix d’un lubrifiant de coupe. Depuis plus de 40 ans Blaser Swisslube développe des produits bio-équilibrés. C’est une expérience importante qui a été patiemment acquise et développée pour respecter l’homme et son environnement. De plus les produits reposant sur un équilibre bactériologique naturel bénéficient d’une stabilité supérieure aux autres produits notamment ceux utilisant des additifs de conservation comme des bactéricides, du bore.

Un bilan économique et écologique

Cela se vérifie depuis de nombreuses années chez BARRÉ. Jésus CLEMENTE, le PDG en sait quelque chose : « Pour nous le bio-concept est un allié de notre environnement, à la fois économique et écologique. Nous recyclons le produit lors de la vidange annuelle des machines qui sert notamment à éliminer les boues contenues dans les bacs. Nous ne comptions pas moins de 3 vidanges par an et par machine précédemment. Ainsi 7 500 Litres de produits usagés étaient portés à la destruction ce qui n’allait pas dans le sens souhaité d’une gestion écologique de notre activité ». Le coût lié à la consommation du lubrifiant d’usinage représente désormais 0,2% du coût global de la production au lieu de 0,4%.

Au contact de clients exigeants, le PDG et le Directeur de Production, Xavier BAILLY, construisent des relations sereines et pérennes. Avec l’Outil Liquide correctement utilisé et entretenu, la performance de leurs équipements n’est plus tributaire de fluctuations difficilement maîtrisables. L’exigence d’une production, sans rebut avec une qualité de surface irréprochable, la part cosmétique devenue non-négligeable, constitue la base de la création de valeur ajoutée. Elle augmente aussi la confiance des clients et favorise l’obtention de marchés de pièces en séries répétitives.

Avec le recul de plusieurs années de collaboration, le soutien technique du conseiller Blaser Swisslube est ressenti comme une garantie pour la performance durable des équipements de production. C’est un atout nécessaire dans l’organisation de l’atelier que les responsables entreprise et atelier apprécient. Précédemment confrontés à une fuite hydraulique, ils ont rapidement été épaulés par Blaser Swisslube. Le diagnostic et la solution fournis par Jean-François Tussy ont permis d’augmenter la confiance sur les capacités de l’entreprise à dépasser les obstacles de tous les jours.

En savoir plus >

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *