Le lubrifiant donne à l’homme les moyens de son avenir

Le lubrifiant donne à l’homme les moyens de son avenir

ESTÈVE – Toulouse (31)

Située à Toulouse, ESTÈVE est spécialisée dans l’usinage de précision de pièces sur plan que ce soit en prototype ou en série de 50 à 10 000 pièces par an. Depuis sa reprise en 2004, elle a doublé son activité et compte aujourd’hui 75 salariés. Ce développement remarquable est dû à l’engagement de ses dirigeants et salariés pour améliorer et pérenniser l’entreprise.

T43B_ESTEVE_atelier

Distinguée par le trophée 2013 de l’alternance de la CCI de Toulouse, Sylvain CHANAL, le directeur de la production et des ressources humaines, souligne toute l’attention que la société met dans le recrutement d’une base d’opérateurs qui sont la première richesse d’un atelier.

Aujourd’hui lubrifiants de coupe et graissage Blaser Swisslube sont devenus les liens fédérateurs de tout le parc machines : tours multi axes, centres d’usinage, de décolletage et rectification. La production orientée sur l’aéronautique, le spatial, les secteurs de la défense et de la mécanique générale, offre un large spectre de pièces prismatiques et cylindriques de petite et moyenne taille, usinées dans des matériaux divers : Nylon, Acier, Aluminium, Inox, Titane, Métaux durs, etc.

T43C_ESTEVE_usinage

La recherche de solutions techniques pour éliminer les causes de non production

Dès la reprise de la société, le pari du développement est initié par l’action commerciale conduite par Cyrille CHANAL, le PDG et relayé sur le plan industriel par son frère Sylvain qui associe les techniciens d’atelier à la montée en charge de la production.

Le taux d’occupation des équipements a été fortement pénalisé par une stabilité médiocre du lubrifiant de coupe. En période estivalle, des odeurs désagréables signalaient le développement de bactéries (anaérobies entre-autre). Pour s’affranchir des problématiques : odeurs, mousse, corrosion, dépôts gras, il devenait fréquent d’envisager des vidanges impromptues faisant perdre des heures de production aux opérateurs et pénalisant la réactivité indispensable pour l’exécution de pièces prototypes.

La recherche d’une solution technique répondant au besoin d’une production sans contrainte de stabilité a été rapidement une priorité et associée au souhait de trouver un réel partenaire dans ce domaine. En effet, ESTÈVE doit lever les freins d’une productivité en évitant des vidanges « sauvages », avec des solutions de maintenance préventive qui optimise la durée de vie des fluides de coupe : un outil liquide – un lubrifiant et le savoir-faire des experts.

La base de discussion avec les fournisseurs était posée pour Alexandre CARDACI, le conseiller technique de Blaser Swisslube. Les échanges avec Sylvain CHANAL et les responsables d’ilots de production ont mis en évidence la diversité des process et surtout des matières usinées : un même lubrifiant peut être utilisé avec une plage de concentration étendue et adaptée aux différentes productions.

Le principe du Bio-concept Blasocut a aisément rassuré le personnel et les dirigeants d’ESTÈVE. La stabilité légendaire du lubrifiant et aussi le confort opérateur offert (tolérance cutanée, odeur agréable) confèrent des atouts appréciables de modernité : en règle avec les législations en vigueur et précurseur sur le futur, grâce à une formulation sans formaldéhydes, sans bores…

T43D_ESTEVE_equipe

Les bons outils révèlent le talent de bons ouvriers

La reconversion des machines avec l’huile soluble Blasocut s’est faite rapidement car elle répondait aux attentes de stabilité attendue par tous : moins de vidanges, optimisation de la durée de vie du fluide de coupe, suppression des odeurs, aucune allergie ou dermatose.

La vidange de tout un atelier occupe aisément 4 personnes à plein temps pendant 3 ou 4 jours rappelle Sylvain CHANAL. Nous attendions du conseil pour corriger les taux de concentration et suivre la qualité des bacs de lubrifiant. Aujourd’hui nos opérateurs connaissent leur « outil liquide » autant que leurs outils machines. Ils disposent de tous les paramètres pour travailler de façon autonome : reconversion d’une machine pour un changement de matière et une nouvelle production en série ou réalisation de pièces prototype. C’est donc un gain de temps considérable pour tous.

En fraisage l’aluminium représente 80% d’usinage à fort enlèvement de copeaux et le Blasocut est employé à 5 % de concentration. Sur des opérations de tournage-fraisage multi axes dans l’inconel ou l’inox, les taux de concentration sont plus élevés en gardant le même lubrifiant de coupe. Grâce à une véritable fiabilité en production, la qualité aéronautique est plus facilement acquise. Cela se vérifie par exemple sur des composants d’une nacelle de réacteur tolérancés respectivement à 6µ et 9µ sur des ∅ de 60 voire 120 mm avec un Ra 0,6. Ainsi des opérations de rectification ou de rodage peuvent être allégées ou supprimées. Le talent des opérateurs s’exprime permettant une meilleure productivité avec une satisfaction des clients sur la qualité, les délais et le prix.

T43C_ESTEVE_outil

Les fruits d’un partenariat dynamique

La satisfaction des dirigeants d’ESTEVE qui ont résolu un point clé de la gestion de production avec le bon « lubrifiant » a ouvert de nouvelles phases d’amélioration notamment concernant le deshuilage du lubrifiant qui permet une stabilité prolongée des bacs. Cette confiance s’est également renforcée lorsque ESTEVE a souhaité regrouper l’ensemble des fluides et graissage machine de façon à maximiser la compatibilité de ces produits.

Désormais Blaser Swisslube fournit le lubrifiant soluble Blasocut, l’huile de coupe entière Blasomill 15 pour les machines de décolletage ainsi que le graissage Hydraulique 32, l’huile de glissière VG68 pour des fonctionnements améliorés respectueux des personnes, des machines et de l’environnement.

Au départ ESTEVE a pu atteindre l’objectif d’une vidange annuelle au lieu de 2 ou 3 par machine, réduisant d’environ 4 000l le volume de produit à recycler par an. Aujourd’hui le rythme des vidanges s’est encore espacé devenant biannuel.

En poursuivant son développement en continuant d’investir en machines et en recrutement, Sylvain CHANAL dresse un bilan positif d’une relation durable avec Blaser Swisslube : Nous cherchions un partenaire qui nous accompagne et nous conseille. Nous avons trouvé à la fois une structure et personne proche sur qui l’on peut compter. Ils ont répondu favorablement quand nous leur avons demandé s’il était possible de procéder à un stock déporté au sein de nos locaux afin de garantir une non rupture de notre « outil liquide » sans avancer le financement avant utilisation.

Ainsi ESTÈVE dispose en permanence sur site de ses lubrifiants de coupe et de ses lubrifiants de « maintenance », au tant de paramètres qui participent à la réactivité, à la productivité, à la rentabilité et à la qualité en production. Une solution à la carte adaptée au besoin de l’utilisateur.

En savoir plus >