RISOUD Précision, lauréat d’un trophée Blaser Swisslube 2013

RISOUD Précision, lauréat d’un trophée Blaser Swisslube 2013

Entreprise quasi centenaire basée à Aubigny sur Nère (18), filiale du groupe SIRA, RISOUD Précision effectue des usinages de haute technicité sur des pièces complexes pour l’aéronautique. Ce qui caractérise la société RISOUD et son personnel, c’est leur opiniâtreté à améliorer sans cesse le produit et sa façon de le produire. Le Titane TA6V est un sujet sensible sur des pièces fortement ouvragées demandant de nombreuses heures d’usinage pour un bloc hydraulique.

Fortement intéressés par la démarche lubrification de Blaser Swsisslube, l’équipe d’encadrement (J.Y. MAISON, Responsable technique, Emmanuel JACQUIN, Responsable des centres multi-palettes et Alexandre SEVESTRE Responsable maintenance) a lancé une opération d’amélioration sur un centre d’usinage exclusivement dédié à l’usinage de blocs en titane TA6V. Un sujet sensible sur des pièces fortement ouvragées où fraisage, perçage, alésage et taraudage se succèdent pendant de nombreuses heures. A la recherche d’un nouveau lubrifiant « encore plus fiable et rentable », sans formaldéhyde ni bore, il était nécessaire de trouver les conditions de production autonome en H 24 ce qui n’était plus possible du fait d’usure d’outils sur les usinages longs et de colmatage des filtres du système d’arrosage haute pression.

T34B_RISOUD_Precision_pieces

Performance et sécurité sur des process à forte valeur ajoutée

Préalablement des essais de plusieurs lubrifiants solubles ont été effectués dans le centre technique de Blaser en Suisse pour affiner le choix avant la mise en production dans l’atelier de RISOUD Précision. Le lubrifiant réfrigérant sélectionné est B-Cool 755 avec une concentration de 8%. Polyvalent pour tout type de matériau, sa formulation donne de bons résultats dans l’usinage du Titane TA6V (usure outils) et sur les aluminiums utilisés en aéronautique. Fluide et lavant, il convient bien à l’arrosage haute pression, tout en conservant ce caractère gras et fluide pour le taraudage.

Sur la base des essais précédents, l’objectif définit sur le site était de reproduire les résultats annoncés puis d’améliorer encore les conditions de coupe tout en gardant une production sécurisée. Sans sécurisation, tout incident peut remettre en cause des dizaines d’heures d’usinage allant même jusqu’au rebus de la pièce. Surcoût d’autant plus important que les pièces sont volumineuses et en Titane…

La surveillance de la concentration et la maintenance du lubrifiant B-Cool 755 exempt de bore et de formaldéhyde et le suivi hebdomadaire sont effectués très simplement et encadrés par la présence régulière de Antoine JACQUES, le conseiller de Blaser Swisslube.

Les bénéfices s’additionnent en travaillant sur l’ensemble des leviers d’amélioration des coûts

La première source de satisfaction est venue du gain immédiat constaté sur les filtres haute pression. Onéreux, il était nécessaire de les changer toutes les semaines pour s’affranchir d’un arrêt machine nocturne. En parallèle d’une fiabilisation du process (jour et nuit), une économie sensible sur le poste « achat de consommables » est depuis appréciée à sa juste valeur.

Fiabilité, mais aussi performance avec une amélioration notable de l’allongement des durées de vie outil, cette longévité s’apprécie selon la nature des outils (alésoirs étagés, tarauds…) et leur vocation – Économie avec une baisse des consommations de lubrifiant, B-Cool 755 se satisfait de faibles rajouts (2% en moyenne au lieu de 5 %).

« L’outil liquide » de Blaser Swisslube amène la possibilité de travailler sur l’ensemble des leviers menant à une amélioration de la qualité d’usinage, de la productivité et rentabilité : vitesses, temps de cycles, coûts outils, consommation de lubrifiant et même une sécurisation supplémentaire du process, pour les cycles longs …

Sur l’année 2012 et fort des résultats obtenus, tous les centres d’usinage de l’atelier sont passés à B-Cool 755. Chaque cellule d’usinage bénéficie des performances associées à ses propres critères de production. Les résultats enregistrés par chaque poste font également la fierté des opérateurs qui s’investissent dans leur mission sur des produits de grande valeur.

En 2013 de nouveaux essais sont encours avec ce même outil liquide sur une rectifieuse Stüder pour de l’acier au Chrome, ils présentent des retours encourageants. Une marche en avant de cette PME de 100 personnes et un exemple à suivre.
 
pdfTélécharger l’article de presse (1,3 Mo)

En savoir plus >