APB Saddier et Blaser Swisslube, une réussite commune

APB Saddier et Blaser Swisslube, une réussite commune

L’histoire de la société APB SADDIER, fondée en 1958 par Robert SADDIER est semblable à celle de la vallée de l’Arve, empreinte de dynamisme, elle réussit son adaptation dans un monde qui ne cesse d’évoluer. Deux des enfants, André et Pascal en assurent le développement, tant sur le plan commercial avec 35% du C.A à l’exportation que sur le plan technique : capitalisation des savoir-faire et extension du parc machines en direction de la performance et de l’usinage multi axes et multi broches.

Avec 25 tours à commande numérique mono et bi broches, 7 centres d’usinage en reprise, ils misent sur la polyvalence des équipements pour satisfaire la production de séries importantes mais aussi le traitement d’urgences ou de petites séries en lots de 500 unités. 80 % de la production est réalisée sans démontage et sort finie de la machine, ce qui permet une réactivité et un service pour répondre à la demande de délais de plus en plus courts demandés par les clients. Pour maximiser cette volonté de performance sur les pièces complexes, ils disposent de moyens appropriés comme les tours bi broches multi axes disposant de 3 tourelles et 66 outils. Cette production sans reprise offre une plus grande maîtrise de la qualité.

Un partenariat historique pour la performance

Depuis 1988, date de l’intégration du premier tour CN de décolletage, les établissements APB SADDIER ont adopté le premier lubrifiant soluble bio équilibré Blasocut BC 2000 de Blaser Swisslube. Les motivations de ce choix reposent sur la volonté de concilier performance en usinage (Inox), préservation des opérateurs et des équipements. Une première expérience avait démontré que la performance de certains lubrifiants était assortie de problèmes de dermatoses et de vieillissements prématurés des peintures et organes de protection des machines. Non agressif, ce premier lubrifiant a démontré sa grande polyvalence quel que soit la matière usinée : vitesse de coupe élevée et stabilité du process décolletage.

Pour autant, la recherche de compétitivité reste l’obsession de tout décolleteur, ce qui conduit naturellement à investir sans cesse pour améliorer les conditions de performance en usinage : achats de machines, nouveaux outils, augmentation des vitesses de coupe, maîtrise et fiabilité des process notamment en optimisant la stratégie de lubrification.

Très performante à l’époque, la gamme Blasocut a fourni 3 générations de produits qui ont accompagné dans le temps les évolutions de APB SADDIER. Non seulement pour autoriser des vitesses de coupe de plus en plus importantes mais également au niveau de son influence sur :

  • l’allongement des durées de vie outil
  • l’impact sur la qualité des pièces
  • la réduction des contraintes permettant la fiabilité des opérations délicates (casse outil sur les très petits diamètres)
  • la diminution des arrêts machine pendant l’exécution d’une série importante de pièces
  • l’environnement :
    • pièces et machines propres et non grasses
    • suppression des brouillards
    • baisse de 25 % des consommations de lubrifiant

Performance et polyvalence en lubrification

Pascal et André SADDIER développent une vision de services aux clients et de performance en usinage au plus près des spécificités de chaque production : les pièces de petits diamètres (Ø 3 mini) associées à de l’usinage à vitesses très élevées, et les pièces plus conséquentes n’excédant pas Ø 70 mm en barre ou en reprise jusqu’à Ø 140 mm maxi sur tour C.N. robotisé.

Concernant l’usinage des pièces de diamètre inférieur à 30 mm, les 15 tours C.N. avec embarreur sont équipés d’huile entière Blasomill de Blaser Swisslube pour un arrosage haute pression à 120 bars. La conception de cette huile permet des usinages très difficiles sans brouillard tels que perçage, réalisation de gorges et alésage de très faibles diamètres. Cette huile hautement raffinée correspond tout à fait aux exigences des micros outils travaillant à haute vitesse (12 000 À 20 000 tr/mn).

Sur les centres d’usinage et les tours C.N. de plus grands diamètres, APB SADDIER a adopté la troisième génération d’huile soluble Blasocut BC 20. Les changements fréquents de série et de matière restant la norme, ce lubrifiant réfrigérant se montre toujours aussi polyvalent. Concernant l’usinage Inox qui représente 40% des applications, BC 20 a permis de contribuer à une baisse du coût outillage importante et participé à une augmentation globale de la productivité évaluée à 50% sur les dix dernières années !

L’année 2013 sera riche en investissement avec le regroupement des différents sites de la société dans une nouvelle usine à la Roche sur Foron, (74 Haute-Savoie), l’amélioration des conditions de travail, l’environnement ainsi que le traitement et le refroidissement des huiles afin d’améliorer les performances en usinage et répondre aux exigences des clients.

La souplesse de la structure et la poursuite harmonieuse du développement sont les objectifs visés pour être toujours compétitif dans ce secteur très concurrentiel.
 
pdfTélécharger l’article de presse (385 Ko)

En savoir plus >