Blasocut BC 935 Kombi

Blasocut BC 935 Kombi

Par sa polyvalence, Blasocut BC 935 Kombi concerne 80% des applications « en huiles solubles ».

Le lubrifiant de coupe dans sa version la plus optimisée peut offrir des gains rarement estimés à leur juste ampleur.

Diffusé depuis 2013 en France, Blasocut version BC 935 Kombi présente un niveau inégalé de gains pour l’utilisateur, sa production et son impact environnemental. BC 935 Kombi est le fruit de recherches continues des laboratoires de R&D de Blaser Swisslube. 60 personnes travaillent dans des unités de recherches spécialisées (microbiologie, physique, chimie…) afin de rechercher de nouvelles solutions lubrification et progressivement d’éliminer des projets jusqu’à avoir l’assurance d’une formule qui potentiellement dispose de propriétés capables d’améliorer significativement les performances d’un lubrifiant.

Blasocut BC 935 Kombi a passé avec succès la phase d’expérimentation en laboratoire et centre technique initiée en 2011 et a clos la phase de pré-industrialisation qui consiste à la mise en production réelle dans les ateliers d’usinage d’un nombre limité de clients référents.

Blasocut l’innovation vraiment durable

Membre à part entière de la gamme Blasocut, le BC 935 Kombi est un lubrifiant soluble, bioéquilibré qui ne comporte aucun bactéricide favorisant sa conservation. De part ce fait, sa composition singulière et unique, il répond aux dispositions REACH (sans formaldéhyde ou autres). Mais ce produit va bien au-delà car il répond par avance au cadrage prochain des additifs couramment utilisés comme le Bore et l’Isothiazolinone.

Reconnu pour ses performances de haut niveau et sa très grande polyvalence, le BC 935 Kombi s’inscrit dans la continuité des évolutions de la gamme Blasocut qui repose sur un concept toujours en pointe et inégalé depuis 35 ans : l’émulsion reste d‘elle-même biologiquement stable grâce à la présence d’un germe dominant inoffensif contenu naturellement dans l’eau se substituant ainsi à l’ensemble de tous ces conservateurs qui en final sont nocifs pour la santé.

Ce principe offre une grande stabilité et longévité de plusieurs années au produit, et permet facilement de conserver une efficacité optimum au lubrifiant avec un suivi régulier. Son recyclage en vue d’une réutilisation est aussi possible !

Ce qui distingue Blasocut BC 935 Kombi

C’est la seule gamme de produit sans bactéricide, sans Bore, ni Isothiazolinone et sans un PH très élevé qui sont encore à ce jour autorisés comme conservateurs et à l’origine de dermatoses et autres maladies. En avant-garde par rapport aux législations, il respecte donc l’homme et préserve les conditions environnementales naturelles.

Multi matière : matériaux durs (titane, Inconel…), aciers comme non ferreux, il résiste aussi très bien aux contraintes liées à la fonte.

Multi process : tournage, fraisage, taraudage, rectification,… Sa fluidité convient à une lubrification haute pression, usinage UGV, forages profonds. De par sa conception il est performant à basse et à haute vitesse de coupe.

Produit non agressif et non gras, avec un haut pouvoir mouillant et lavant, il protège les machines (joints, roulements, glissières, broche et peinture) garantissant la précision des déplacements sans gommage, les géométries. La fiabilité en production et la maintenance sont optimisées.

Les performances techniques et économiques avérées

Le lubrifiant réfrigérant BC 935 Kombi influence 95% des paramètres du coût d’une pièce.

Performance, productivité et coût global en usinage :

Pour chaque application des résultats différents. Les essais de performances et productivité fournissent des critères mesurables pour optimiser les conditions de coupe, encore faut-il garder ces conditions optimales dans la durée. Par sa stabilité et longévité, Blasocut BC 935 Kombi évite une perte de productivité sur la durée d’utilisation de la machine. Des gains sur coût global (cycle + coût outils + temps productifs augmentés) de 20 à 30 % ont déjà été constatés en pré-industrialisation et lors d’essais comparatifs de produits mis en concurrence.

Baisse des coûts outil

L’amortissement du coût outil dans le prix de revient usinage peut représenter de 10 à 80% en fonction du process et de la matière (essais gagnants sur titane et Inconel)). Le bon équilibre de BC 935 Kombi entre huile minérale et végétale combinées avec des additifs est à la base d’une longévité accrue des outils (réduction des efforts de coupe en favorisant le glissement du copeau, et évacuation de la chaleur).

Les baisses de coût outils, les plus marquantes constatées sont 30% pour Forges de Belles Ondes (robinetterie usinage acier, aluminium, laiton, Inox) et Savoie Rectification avec un produit dérivé (confidentiel) en expérimentation (sous-traitance décolletage rectification tout matériaux). La meule et les fréquences de diamantage sont des paramètres majeurs du prix de revient en rectification, les gains sont cependant variables selon les matières, d’où l’absence de chiffre en valeur absolue. Partenaires des phases de pré-industrialisation de BC 935 Kombi, les constructeurs de rectifieuses Studer et Jones & Shipman sont unanimes sur l’avancée des performances offertes par le lubrifiant en rectification.

Fiabilité et maîtrise du process

L’optimisation des conditions de coupe, la réduction des temps morts (travaux sensibles avec risque de bris d’outils, maintenance) sont à associer à des gains de nature plus globale : longévité du maintien de la qualité sans réglage ni changement d’outils, travail fiabilisé pour une production sans surveillance continue en H 24, respect des délais…

La société Magneti Marelli (automobile) revendique plus d’un million de pièces produites en H 24 sans aléas de qualité ni bris d’outils malgré des usinages difficiles (forage profond avec un alésage ∅ 0,5 mm sur longueur 80 mm).

Hygiène, santé

Aujourd’hui, les phénomènes de dermatoses et d’allergie sont encore couramment rencontrés dans les entreprises. Ils constituent une gène et impactent sur l’absentéisme au travail et influencent les coûts. C’est une raison décisive d’adopter Blasocut pour un certain nombre de sociétés avec l’appui de leur CHSCT, rassurés par le principe du bio-concept.

Environnement

Blasocut BC 935 Kombi s’utilise avec un taux moyen de concentration de 6% (de 3,5 % en rectification à 10% pour les usinages très difficiles). Malgré sa richesse en huile minérale, il est peu gras, fluide et n’attache pas aux copeaux. De fait, on constate peu de perte de lubrifiant en production avec à la clé, une moindre consommation : lors de rajouts, le dosage se situe souvent seulement entre 0,5 et 2% de concentration.

L’excellente longévité du produit (dans certains cas l’objectif est de plusieurs années) est un bénéfice environnemental et économique conséquent.

Ainsi, les maintenance, récupération et recyclage pour réutilisation du lubrifiant associées à une meilleure valorisation des déchets d’usinage ont été évalués à hauteur de 170 000 € par an, au sein de la société Halgand (300 personnes) avec un produit Blasocut similaire.

Accréditation

En phase de lancement et d’évaluation, le BC 935 Kombi a déjà fait l’objet d’une homologation de la part de Snecma (groupe Safran), acteur majeur du secteur aéronautique.

pdfTélécharger l’article de presse (41 Ko)

Autres articles conseillés

En savoir plus >