Magneti Marelli 1million de pièces en continu

Magneti Marelli 1million de pièces en continu

À Argentan, chez cet équipementier du secteur automobile, l’amélioration est vraiment continue et se décline à partir de 4 thématiques : Coût, Ergonomie, Sécurité, Environnement. Lauréat 2013 des trophées Blaser Swisslube, Magneti Marelli n’a d’autre choix que de se distinguer par sa qualité et sa performance concurrentielle pour conserver « un avenir en France ».

Performance et stabilité dans la durée

Les exigences de performance et de fiabilité en production ont prévalu dans le choix de Blaser Swisslube en 2004 sur un premier îlot de production. Après le remplissage d’une cuve de 5 000 litres du lubrifiant de coupe soluble Blasocut BC 35 Kombi, celui-ci s’est avéré plus résistant au stress d’usinages UGV avec arrosage haute pression que son prédécesseur. La stabilité dans la durée du process a mis fin aux aléas de production (bris d’outils, effet de collage…) précédemment rencontrés.

Un suivi en laboratoire d’échantillons prélevés mensuellement permet d’apporter la garantie d’une maintenance préventive. Sur cette première application, les objectifs de fiabilité en production qui impactaient la qualité des pièces (régularité des états de surface, prolongement de la durée de production des outils) et la maintenance (machine propre, diminution des arrêts machines et interventions de main d’œuvre) ont été atteints sans compromis sur les temps de cycle. La qualité du lubrifiant a permis une baisse significative des taux de concentration, passant de 14% précédemment à 8% avec Blaser Swisslube, et la fréquence des vidanges de lubrifiant s’est notablement allongée pour assurer un rythme de 1 fois tous les 3 ou 4 ans.

T33B_MAGNETI_MARELLI

Sécuriser un process en flux tendu sur 1million de pièces

C’est avec rigueur et détermination que sont poussés les process d’usinage en flux tendus vers la chaine d’assemblage. Même si un arrêt de production aurait de grandes conséquences sur toute la chaîne de montage, la sécurité indispensable des process ne doit pas être obtenue au détriment de la performance, les prix de vente étant calculés à une décimale inférieure à 1 centime d’euro. Le choix du lubrifiant s’avère une option stratégique, en terme de stabilité et de fiabilité, et doit offrir un potentiel d’adaptation lors de chaque évolution des paramètres de production. Sécurité et performance, le choix du lubrifiant s’avère une option stratégique, en termes de stabilité et de fiabilité. Il doit aussi offrir un potentiel d’amélioration continue. En fait, il faut constamment améliorer les prix, donc sa manière de fabriquer pour conserver le référencement client.

L’usinage complexe des corps du boitier papillon s’effectue en UGV avec un temps de cycle très court sur îlot de 4 centres d’usinage robotisés. Ces 4 machines alimentent la chaîne de montage au rythme impressionnant de 7 000 unités par jour, soit une pièce toutes les 12 secondes. Le nombre d’outils intervenant et la vitesse d’exécution des opérations les plus délicates ne laissent pas place à l’improvisation. Le lubrifiant est le garant de la stabilité des paramètres d’usinage pour assurer qualité et précision malgré des conditions difficiles : alésage ∅ 0,5 mm sur longueur 80 mm. Le lubrifiant doit permettre également une ambiance stabilisée à 20°. La maîtrise de la température de la pièce est de rigueur car les écarts de précision ne dépassent pas quelques microns pour garantir un fonctionnement sans critique de l’ensemble monté.

Les qualités spécifiques du Blasocut BC 35 Kombi sont requises : prédisposition UGV autorisant des vitesses de coupe élevées et état de surface. Ce lubrifiant est par nature « non gras » : cela favorise le séchage des pièces pour le montage, la machine reste propre, les copeaux sont essorés, la consommation de lubrifiant est minorée.

Des analyses mensuelles sont programmés conjointement par MAGNETI MARELLI et Blaser Swisslube pour conserver de façon préventive la biostabilité de chacun des bacs machine. Il n’est pas nécessaire de vidanger chaque année les installations : c’est un gain environnemental qui participe aux résultats de l’entreprise dans son évaluation WCM. C’est un gain économique notable au niveau de la consommation, des arrêts machines et des frais d’élimination des produits usagés.

Cet îlot d’usinage revendique, avec toute la traçabilité requise, plus 6 mois de production continue sans casse ni incident sur un volume de 1 Million de pièces !

Les initiateurs de ce succès qui contribue au palmarès des meilleures usines du groupe MAGNETI MARELLI : Thierry MORICE et Éric PATTE se concentrent sur l’optimisation des paramètres d’usinage avec en ligne de mire la gestion des outils PCD d’un coût unitaire élevé.

Ce nouveau partenariat entre Blaser Swisslube et l’utilisateur contribue à toujours mieux affiner l’excellence des process. Produire plus de pièces avec un même outil ; une façon d’augmenter la productivité et une avance concurrentielle indispensable.
 
pdfTélécharger l’article de presse (1,3 Mo)

En savoir plus >