BPM Décolletage

BPM Décolletage

Une huile minérale pour une coupe douce des matériaux les plus difficiles

Dans cette vallée de l’Arve, Patrice et Laurent BRONDEX, les dirigeants de BPM Décolletage ont su tracer la voie d’un développement remarquable : une forte image de service et de réactivité autour du décolletage de pièces complexes dans les matériaux les plus durs. Cette société de 9 personnes n’a pas ménagé ses efforts pour parvenir à cette notoriété. Depuis un peu plus d’un an, elle travaille la matière avec une facilité insoupçonnée précédemment.

A la création de leur entreprise en 2007, les frères BRONDEX ont puisé leur motivation sur les défis techniques à relever pour le décolletage de pièces complexes. Pour trouver leurs clients, il a fallu faire ses preuves, le plus souvent, sur des travaux urgents. C’est dans cet esprit de service que l’entreprise a fixé son créneau : une réactivité sous 24/48 heures est possible malgré un plan de charge des 8 machines à embarreur, de chez Citizen et Tornos. Laurent garde en mémoire de nombreuses anecdotes de défis (techniques et urgents) improbables qui ont fidélisé des clients dans des domaines bien diversifiés : matériel médical, aéronautique et aussi connectique. Le jour, la nuit, le week-end sont mobilisés, tant pour concevoir que pour produire. A ce rythme, BPM Décolletage a quadruplé son activité depuis sa création.

MD2B_Atelier

Le défi de la performance

C’est dans une véritable course à la performance que BPM Décolletage puise ses avantages concurrentiels. Machines, équipements, outils et aussi lubrifiants doivent offrir le meilleur d’une production principalement orientée sur l’usinage en 5 /7 axes de matériaux durs (Inox 70 %, alliages Ferro-Nickel 20 %) aux contraintes bien spécifiques. Avec un matériel au top disposant de pompes d’arrosage réfrigérées haute pression, les opérateurs doivent pouvoir compter sur des process de fabrication sécurisés, rendant possible le travail sans surveillance pour la réalisation de séries conséquentes.

Après avoir changé plusieurs fois de fournisseurs, les dirigeants de BPM Décolletage étaient conscients de ne pas avoir la meilleure solution dans le domaine de la lubrification de coupe. L’arrivée du dernier tour à poupée mobile Tornos a fourni l’occasion de mettre à contribution Cédric HEPP, le responsable Blaser Swisslube du secteur. Ce technicien avait déjà eu l’occasion de débattre avec Patrice et Laurent BRONDEX sur la force et les faiblesses des différents types de lubrifiants.

A lui de relever le défi technique posé par des experts en décolletage de matériaux durs. Pour autant, Cédric HEPP n’était pas pris de court en sélectionnant dans le catalogue de Blaser l’huile minérale BLASOMILL. C’est une huile très fluide qui a fait ses preuves lors d’usinages exigeants sur des matériaux de grande dureté. Elle convient parfaitement à l’arrosage haute pression car elle ne produit pas de mousse qui anéantirait la glisse et l’évacuation des copeaux.

MD2C_echantillon_matiere MD2D_outil_liquide

Entre l’arrête de coupe et la matière

En usinage de série, tous les facteurs de coûts sont estimés au plus juste. Véritables juges de paix, les relevés en production sont impressionnants et bien concrets : avec BLASOMILL, les copeaux n’ont jamais autant « glissés » sur l’arrête de coupe, si bien qu’il n’y a presque pas d’échauffement. La longévité des outils a plus que doublé ! Moins d’usure, c’est plus de fiabilité en production, la qualité, des coûts outils qui baissent, des temps morts qui diminuent et plus d’autonomie pour une production sans surveillance…

Ce constat, sans appel par rapport aux autres machines disposant, pourtant elles aussi, d’huile entière performante d’une marque concurrente a entraîné une généralisation progressive mais rapide de l’outil liquide de Blaser Swisslube.

MD2E_pieces_BPM MD2F_pieces_BPM

Face à un alliage mou et très abrasif, la longévité des outils a plus que doublé

En responsable d’atelier, Patrice BRONDEX apprécie à sa juste mesure les avancées obtenues dans l’usinage du Ferro-nickel, un alliage qui se montre mou et très abrasif au contact des outils de coupe. « Plus de risque de création de mousse malgré l’arrosage haute pression et beaucoup moins de changements d’outils sont autant de stress en moins. L’opérateur retrouve des conditions de travail plus ordinaires quelque soit la matière à usiner ».

Le BLASOMILL est un produit facile à vivre et très polyvalent. Il possède un fort pouvoir de dispersion de chaleur bien utile pour les aciers traditionnels, et les Inox. Lors d’usinage de pièces en bronze ou en laiton, ce lubrifiant ne se charge pas en impuretés résiduelles et ne provoque pas de taches. Sa fluidité contribue à sa grande homogénéité. Elle facilite l’essorage des copeaux.

L’unanimité s’est faite dans l’entreprise autour de cet outil liquide qui apporte sa performance à la relation outil-matière. Les conseils et le suivi de Cédric HEPP constituent un soutien non négligeable pour ces décolleteurs prêts à tous les défis.

pdfTélécharger l’article de presse (500 Ko)

En savoir plus >