Vasco 7000 la performance d’un lubrifiant soluble base végétale

Vasco 7000 la performance d’un lubrifiant soluble base végétale

Usinage de titane aéronautique

L’industrie aéronautique est très souvent confrontée à l’usinage de matériaux durs, plus particulièrement titane mais aussi d’aciers fortement alliés, d’Inconel… Pour ces matériaux difficiles à travailler, le lubrifiant est un paramètre essentiel qui intervient sur de nombreux facteurs qui influencent la qualité de la coupe, la durée d’un outil et plus globalement la sécurité du processus.

Des tests de performance qui reposent sur la comparaison directe

Dans le cadre du développement de nouvelles machines dédiées à la production de composants de structures aéronautiques de grande dimension en titane, de nombreux essais ont été effectués dans le centre de recherche allemand Ingersoll Machine Tools. Tous les produits ont fait l’objet de tests de façons identiques, à partir de centres d’usinage, afin d’obtenir des résultats indépendants et comparables. « Les derniers essais, effectués dans des conditions idéales avec l’alliage de titane ont confirmé les résultats des essais précédents » explique Daniel Ermert, spécialiste d’application chez Ingersoll.

Ces essais de fraisage ont été effectués avec des fraises à une dent utilisant de nouvelles géométries normalisées de plaquettes carbure revêtues. Cette nouvelle géométrie est dédiée à l’usinage de superalliages du secteur d’aérospatial. Les essais avec différents lubrifiants ont porté sur l’usure du tranchant d’un outil de fraisage avec différentes vitesses de coupe allant de 35 à 60 m/min et d’une avance par dent de 0.2 mm. En comparaison directe avec les meilleurs produits testés, les résultats de Blaser Vasco 7000 ont été supérieurs : pour les mêmes vitesses de coupe, l’usure a été nettement inférieure et pour la même usure, les vitesses de coupe sensiblement plus élevées (voir tableau). Le responsable essais outil d’Ingersoll, Daniel Ermert explique « Avec Vasco 7000, nous avons de nouveau obtenu des durées d’outil exceptionnellement longues qui atteignent cette fois-ci le cap de 150 minutes. Par ailleurs, on aurait pu continuer d’usiner avec ces plaquettes encore au moins 30 minutes ». Pour un produit concurrent, jugé qualitativement bon, la durée d’outil est arrivée à son terme dès 120 minutes. Ces résultats visibles confirment les tableaux d’analyse des relevés collectionnés durant les différents cycles d’essais. Ces derniers ont clairement apporté la preuve que la durée d’outil reste directement liée au lubrifiant réfrigérant utilisé.

Le spécialiste « outil » d’Ingersoll relève la bonne compatibilité avec la machine-outil du produit Blaser Swisslube Vasco 7000 qui se traduit aussi par la faible formation de mousse durant l’usinage. « Par rapport à d’autres produits dont la mousse encombre encore le bac à copeaux, la faible quantité de mousse engendrée par Vasco 7000 se dissout rapidement. C’est un avantage appréciable. Le bon niveau de lubrification évite le sur-dosage ce qui est appréciable pour la préservation de l’environnement du point de vue des utilisateurs du secteur aéronautique» remarque Daniel Ermert.

Ce dernier a particulièrement apprécié l’engagement de Blaser Swisslube durant ces essais. « L’identification de Blaser avec ses produits est à 100%. Les collaborateurs de Blaser ont montré durant les essais qu’ils maîtrisent parfaitement leur métier, du développement jusqu’à l’amélioration des produits. Nous avons vraiment reçu le produit le mieux adapté à notre application». La collaboration des centres de recherche respectifs Ingersoll et Blaser a permis de conclure pour l’un, la mise en place d’un nouveau lubrifiant après des années de recherche et pour l’autre, la maîtrise d’un savoir faire appliqué aux matériaux les plus exigeants sur un secteur de pointe : l’aéronautique.

PLV1B_usure_plaquette

La macrographie montre l’usure de la plaque’e lubrifiée avec Vasco 7000 après 150 minutes d’usinage – La plaquette détériorée résulte d’une usure constatée après 120 minutes avec le meilleur des lubrifiants précédemment sélectionné par Ingersoll Machine Tools

De l’alu au titane, Blaser Swisslube offre une gamme étendue de lubrifiants de coupe

Produit de haut rendement Vasco 7000 est le produit leader d’une gamme complète de produits Blaser Swisslube. On notera son excellente capacité de lubrification qui empêche l’usure prématurée des outils et par ce biais des dommages possibles sur la pièce même qui nécessite un processus d’usinage long, comme souvent dans l’industrie aéronautique.

A aussi été développée une gamme de lubrifiants de coupe polyvalente spécialement adaptée pour toutes les matières aéronautiques : les B-Cool peuvent usiner (et rectifier) aussi bien les matières tendres comme les aluminiums sans les tacher, que les matières beaucoup plus difficiles à travailler comme les Titanes et Inconels, avec d’excellents pouvoirs de coupe et de lubrification dans la perspective d’accroître la durée de vie des outils et améliorer les qualités dimensionnelles ou de surface.
 
pdfTélécharger l’article de presse (885 Ko)

En savoir plus >