Blasocut : un concept lubrification bio unique

Blasocut : un concept lubrification bio unique

La prise en compte des conditions de santé, de maîtrise de notre impact sur l’environnement ne doit pas pour autant masquer l’influence du lubrifiant réfrigérant soluble sur le process d’usinage. Garder des conditions optimales d’un lubrifiant évite une perte de productivité couramment constatée de 20 à 30 %.

Blasocut est un concept bio unique, loin d’un effet de mode, puisque les premières émulsions ont été commercialisées voici 35 ans. Gardant le même principe de conservation bio, la gamme actuelle de lubrifiants Blasocut fait partie des produits leaders pour l’augmentation des gains de performance. Philippe LACROIX, Directeur de Blaser Swisslube France, explique les spécificités et les potentialités de cette famille de lubrifiants.

ER2B_fraisage

Qu’est-ce qui singularise le lubrifiant bio Blasocut® ?

L’émulsion Blasocut, soluble à l’eau, reste d’elle-même biologiquement stable sans adjonction de bactéricides ou tout autre produit ; sa conception per met facilement de conserver pendant 4 ou 5 ans une efficacité optimum au lubrifiant pour peu que l’on réalise un suivi et un entretien minimum régulier.L’équilibre biologique est une manière singulière de stabiliser un lubrifiant réfrigérant sur une longue période. Pour cela, la conception bio s’appuie sur une loi naturelle. Un milieu aqueux est normalement, de façon immédiate, colonisé par des bactéries ; c’est ainsi depuis la nuit des temps.
Par la composition de Blasocut, nous créons les conditions les plus favorables au développement d’un germe aquatique inoffensif (germe dominant). C’est pourquoi il est le premier à coloniser l’émulsion de façon à ne laisser aucune place au développement de germes indésirables. Ce germe, présent aussi dans l’eau potable, ne modifie pas les caractéristiques de l’émulsion. Ainsi, il constitue le stabilisateur naturel et exclusif per mettant d’accueillir tous les produits de la gamme Blasocut développés pour les différentes applications d’usinage.

ER2C_fraisage

Quels sont les avantages pour le client ?

L’excellente compatibilité avec l’homme et l’environnement constitue l’avantage majeur pour l’utilisateur. Les bactéries ne doivent pas être combattues par des bactéricides. En plus, il n’est pas nécessaire d’ajouter des additifs dans le bac – un avantage considérable.

Pourquoi le traitement de l’émulsion par des bactéricides n’est-il pas souhaitable, quelles en sont les contraintes ?

La plus par t des lubrifiants solubles utilisent des fongicides et bactéricides pour lutter le plus vite possible contre une germination non souhaitée, sachant que les investigations microbiologiques relativement complexes demandent du temps. On constate que souvent, le principe « mieux vaut trop que pas assez » prévaut chez l’utilisateur.
Ainsi, le surdosage d’additifs peut momentanément déclencher des réactions de la peau ou d’irritations des voies respiratoires. Avec le temps, le bactéricide ajouté se dilue de plus en plus et perd petit à petit de son efficacité. Par conséquent, il faut en ajouter régulièrement sans vraiment connaître le dosage correct. Vous n’êtes alors plus en conformité avec la formulation initialement déposée à votre médecine du travail. Par ailleurs, le stockage ainsi que la manutention de ces additifs doit être strictement réservé au personnel formé à ce sujet. C’est donc tout un ensemble de problématiques qui ne sont pas maîtrisées et sécurisées dans le domaine des procédures légales.

Pourquoi dans les lubrifiants réfrigérants usuels, la prolifération des germes doit-elle être limitée par des bactéricides ?

Au niveau des lubrifiants réfrigérants classiques (non bio), on souhaite éviter le plus possible la présence de bactéries ou de champignons. En règle générale, le développement de germes parasites dans un lubrifiant réfrigérant soluble à l’eau se traduit par une diminution de la durée de son utilisation. Il peut engendrer de la corrosion et des arrêts machines, voire même bien évidement des problèmes de santé et de productivité.

ER2D_remplissage_machine

Comment une durée de vie de plusieurs années est-elle possible sans adjonction de bactéricides ?

Grâce au germe dominant peu exigeant et non agressif, le lubrifiant réfrigérant ne subit aucune dégradation biologique. L’ensemble des composants qui favorisent la coupe ne sont pas altérés par des germes parasites : bactéries ou champignons potentiellement nocifs pour l’émulsion ou l’utilisateur.

Comment s’assurer de cette longévité ?

Pendant plus de trois décennies, nous avons analysé les échantillons de nos clients du monde entier et constitué une importante banque de données. L’analyse de ces données est sans équivoque : il ne s’est développé pratiquement que le germe dominant dans tous les échantillons. Nous avons fait examiner cette conception bio par une instance externe reconnue : l’institut d’Hygiène de l’Université de Heidelberg. Au sein de cette université, le Professeur SONNTAG a mené une étude scientifique certifiant clairement l’effet de protection inoffensif et très efficace de l’émulsion par ce germe dominant. Nous pouvons affirmer que la conception bio du Blasocut contribue grandement à plus de sécurité sur l’espace de travail.

La conception bio fonctionne-t-elle aussi avec l’eau de pluie, l’eau déminéralisée ou l’eau adoucie ?

Oui, cela fonctionne toujours et par tout. Il va de soi qu’une bonne qualité microbiologique de l’eau exerce une influence positive sur la stabilité de l’émulsion. Cependant, la puissance de notre conception bio est telle que le développement va toujours dans le sens souhaité, même en utilisant de l’eau stérile.

Dans une émulsion de lubrifiant réfrigérant, le germe dominant peut-il se multiplier de façon illimitée ?

Non, le nombre de bactéries se développe dans les premiers jours pour se stabiliser normalement.
C’est pourquoi la législation européenne se montre incitative pour l’utilisation de produits naturels. Ils sont une voie d’avenir technologique et respectueux de la nature. Les facteurs de santé et de sécurité sont plus faciles à gérer dans un environnement de type bio-concept. Il est donc plus judicieux d’adopter le principe de précaution qui consiste à « se faire l’allié de la nature plutôt que de la combattre. » La technicité des matières usinées devenant de plus en plus complexe, la gamme des lubrifiants solubles bio Blasocut s’élargit constamment pour aller toujours plus loin et répondre tout autant spécifiquement aux critères de performance des process qu’en garantissant la sécurité des hommes.
 
pdfTélécharger l’article de presse (623 Ko)

En savoir plus >